Benoît Guillaume /// Nisennenmondai

En juin 2011, Benoît Guillaume assiste à un concert des Nisennenmondai  au Musée d’Art contemporain de Lyon :

"Je connais encore trop peu de groupes japonais. J’ai seulement vu AFRIRAMPO, PASCALS, (et ce furent deux concerts mémorables). Puis j’ai découvert OOIOO et leur disque Taiga, vite devenu un de mes disques fétiches. J’ai voulu aller voir OOIOO à Lyon, mais salle complète… le lendemain, consolation, NISENENMONDAI me fit oublier la déconvenue de la veille. Trois filles ( j’ai oublié de préciser que 3 sur les 4 groupes précités sont complètement féminins… coïncidence ? ) qui remplirent la salle un peu proprette de gros sons instrumentaux, hypnotiques, répétitifs (certains appellent ça du post-rock, pour situer). Alors que la guitariste et la bassiste restent impassibles, concentrées, la batteuse a l’air de concourir pour un marathon. Cherchez des vidéos."

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s