Nicolas Barberon /// Festival Rock en Seine 2012

Cette année, le festival Rock en Seine fêtait ses 10 ans… avec un record de fréquentation ! Parmi les 110.000 spectateurs, Nicolas Barberon s’est promené toute la journée du samedi avec son petit carnet… Un peu candide par rapport à la programmation, et sans chercher forcément « les grosses stars », il s’est laissé emporté de scène en scène au gré du vent et de la poussière… pour finalement découvrir une très belle programmation, avec pas mal de groupes avec de  « jeunes nanas charmantes et énervées ».

Au programme, et par ordre d’apparition, Nicolas croque UME (prononcé « ooo-may »), formation texane emmenée par une petite tornade blonde; Granville, groupe français de pop yéyé; Alberta Cross, duo formé d’un Suédois et d’un Anglais produisant un rock énergique et efficace; Hyphen Hyphen, electro-rock groovy mené par une chanteuse à l’énergie débordante et communicative; Caravan Palace, combo parisien swinguant à travers les âges; Deep Vally, duo de charme et de choc; Bass Drum of Death, un blues authentique et hargneux; The Bewitched Hands, groupe pop-folk légèrement psychédélique; et enfin Eagles of Death Metal, rock garage californien mené par Jesse Hughes, chanteur au déhanché improbable et à la voix de vieux bluesman…

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s