Olivier Martin – Nicolas Barberon /// Thomas Wynn and the Believers – The Temperance Movement

Une belle double session de croquis en cette dernière soirée bien fraîche du mois de mars. Une très belle session même, bien au chaud au Trabendo (Paris 19) avec un public venu nombreux pour applaudir Thomas Wynn and The Believers en première partie et The Temperance Movement pour la tête d’affiche.

Thomas Wynn And The Believers d’abord : c’est du blues rock mélodieux qui installe une ambiance, pose un décor : celui d’un vaste marécage de Floride où naviguent quelques alligators ou bien d’une longue route droite qui coupe un désert en deux et sur laquelle passe un tatou en plein cagnard, ou bien celui d’un vieux bouge en bois usé duquel s’échappe la voix puissante et rocailleuse de Thomas Wynn sur des phrasés lancinants de l’harmoniciste Chris Antemerasis, quelques accords plaqués bien bluesy et la voix suave et envoûtante de sa soeur Olivia.

C’est beau et ça embarque.

The Temperance Movement maintenant : c’est l’énergie du rock, plus urbain, anglais dans le style vestimentaire mais américain dans le grain et la voix, dans la lignée de feu The Black Crowes ou plus ancien du Creedence Clearwater Revival.

En effet Phil Campbell draine par son timbre toute cette tradition du blues rock énergique et ça envoie du bois ! D’une singularité peu commune, le petit homme saute et bondit sur la scène tel un pantin désarticulé et l’énergie est communicative.

Quant aux compos , elles sont efficaces et inspirées et l’on sent que les guitaristes Paul Slayer et Matt White, Nick Fyffe à la basse et Simon Lea à la batterie ne se donnent pas qu’à moitié, c’est du 100 % et dans le plaisir, quel beau concert ! Même la fille de Phil se joint au groupe et vient danser avec son père sur un morceau : à 4 ans ça promet pour la suite.

Une belle double session de croquis donc et une excellente soirée qui s’est terminée à tailler la discute avec Matt White dans un anglais très approximatif (ahh la bière est bonne au Trabendo !) autour de nos petits dessins qu’il est temps maintenant de vous dévoiler !

– Texte : Olivier Martin – Croquis : Olivier Martin & Nicolas Barberon

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s