N. Barberon – O. Martin /// C. Masseport – F. Puyalto

Des animaux fous furieux sur la scène FGO-Barbara

François Puyalto (La haute montagne) dessine des basses, joue de la basse et chante dans les basses des chansons inclassables entreposées sur son premier album : Le Nom des animaux  (Production : Le Furieux, artwork : Matthias Lehmann).
Des influences, il y en a, de la singularité, il y en a et comme il a chanté les sentiers, les maisons, les amis, les amours, il y en a eu de partout.
Avec Tarik Chaouach au road, Rafaël Kœrner à la batterie et à la fin un chœur formé par la fine-fleur des chanteurs et des chanteuses dont Carole Masseport qui a assuré — comme une bête, la première partie.

– Thomas Gabison –

 

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

France Dumas /// Parole de cendres

Samedi 11 novembre 2017, France Dumas, graveur et illustratrice parisienne, est venue à la Gare Au Théâtre (Vitry sur Seine) pour assister à « un très beau spectacle », selon ses propres dires.

« Paroles de Cendre« , mis en scène par Mustapha Aouar, ou l’histoire d’un mort (Mr Delagare) qui raconte sa vie dans un récital alliant sons et scénographie visuelle. Un voyage musical et poétique mené en compagnie d’Eric Recordier (contrebasse) et Aurélien Rozo (guitare, accordéon).

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon /// Queen Of The Stone Age

Attendu comme le loup blanc par des fans toujours plus nombreux, Queen Of The Stone Age, groupe américain mené de main de maître par l’immense Josh Homme, faisait un passage à Paris dans l’Accor Hotel Arena et ses 20 000 spectateurs, mardi 7 novembre.

Sur une scène dépouillée avec comme seul artifices des néons lumineux verticaux, les cinq musiciens ont interprété les titres de leur excellent dernier opus « Villains », laissant malheureusement peu de place aux standards…

Cela n’a pas empêché notre croqueur Nicolas Barberon de se trémousser tout en croquant de son siège VIP Oüi FM !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Marielle Durand /// Europavox 2017

À l’invit’ du Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont-Ferrand et du festival Europavox, Marielle Durand a suivi en dessin les 4 journées de concerts avec son acolyte et ami Tazab.

De l’inauguration avec Archive dans le noir total à la Coopérative de mai, aux backstage avec Manu Chao au Stade Marcel Michelin (une première pour un concert dans cet espace), en passant par Agnès Obel, M, Wandl, Deluxe, Puppetmastaz et bien d’autres, au Polydôme ou en plein air, ils n’étaient pas trop de deux pour tenter de tenir le rythme endiablé de cette programmation aussi éclectique que réjouissante.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon /// Klink Clock – Trust

Quelle belle idée que celle de Trust qui, pour fêter ses 40 ans de bons et loyaux services dans le rock n’roll bleu blanc rouge, a décidé de se produire dans plusieurs petites salles de l’hexagone !

Pour ses 5 dates parisiennes, le groupe mené par Norbert Krief – dit « Nono » –, guitariste de légende, et Bernie Bonvoisin, chanteur, parolier, cinéaste et acteur (actuellement à l’affiche de « Laissez bronzer les cadavres« ) a ouvert le feu au Bus Palladium, club du 9e arrondissement – et l’un des derniers de la capitale comme le souligne très justement l’homme au bob et aux lunettes de soleil !

Pleine à craquer d’un public venu prendre une cure de jouvence le temps d’une soirée, la salle accueille chaleureusement Klink Clock et leur rock garage, groupe à la parité parfaite (un gars, une fille) et aux origines prestigieuses (Conflans Sainte Honorine, comme votre croqueur ici présent !).

Il fallait bien ces quelques riffs nerveux, martelés pour réveiller le public de ce lundi soir groggy par les premières gelées de novembre. Mais le large sourire de Jennie, chanteuse rayonnante, et l’énergie débordante de ce jeune duo a vite fait de réchauffer nos éternels ados avant de laisser place à leurs idoles.

« Comme toi j’avais des idoles, Qui faisaient figure de symbole, Et qui savaient avec certitude ce qu’est la solitude… »

Aussi tassés sur la petite scène que les gens dans le public, les 5 musiciens nous ont servi certains standards de leur répertoire, les incontournables et très attendus « Marche ou crève », « Préfabriqués », « Au nom de la race », « Certitude… solitude », « Instinct de mort » (dédicacé à Adama Traoré)… mélangés à quelques compositions fraîchement écrites et aux textes toujours aussi engagés.

Un concert à l’ambiance détendue, avec un Nono dissipé, et au goût de soirée privée ou de concert entre potes, qui ne pouvait se terminer que par un ultime morceau à l’intro légendaire : Antisocial !

Merci Trust pour nous avoir fait « perdre notre sang froid », dans la joie et la bonne humeur !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon /// Krys Holden – Lux

Le temps froid et humide de ce lundi 23 octobre ne poussait pas le parisien à sortir après une dure journée de labeur. Mais c’est mal connaître Nicolas Barberon toujours prêt à honorer une invitation et découvrir de nouvelles sensations musicales… C’est donc dans l’ambiance feutrée et chaleureuse de l’amphithéâtre Richelieu de la célèbre université parisienne, La Sorbonne (Paris 5), que notre croqueur allait ensoleiller sa soirée.

Krys Holden assurait la première partie, accompagnée d’Éric Sauviat (déjà croqué au festival Bulles Zik en juin 2013 avec l’harmoniciste/chanteur Greg Zlap !). Cette songwriter à la bonne humeur communicative connaît bien ces lieux pour y avoir passé 10 ans en tant que thésarde acharnée. Docteur en philosophie, elle a soigné notre humeur automnale et mélancolique avec sa voix puissante et chaleureuse et ses éclats de rire lumineux, entre deux morceaux blues/folk.

Lux, duo folk/rock composé de la new-yorkaise Angela Randall au chant et du guitariste Sylvain Laforge, venait ensuite jouer plusieurs morceaux de leur dernier album fraîchement sorti, Super 8, accompagné par Julien Boisseau à la basse, Aurélie Simenel à la batterie et Nicolas Deschamps à la guitare. Un spectacle d’une beauté rare, suspendue, magnifié par l’acoustique incroyable de l’amphithéâtre.

De la musique pour réchauffer le cœur, comme dit l’adage.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Enrique Flores /// Genderlexxx – Toys Sarasas

Dimanche 22 octobre : machistes, homophobes, racistes et spécistes n’étaient pas les biens vus à la Sala Republik !

Enrique Flores, dessinateur madrilène, y a pogoté et usé ses crayons au son des très engagés – voire enragés – Genderlexxx et Toys Sarasas : deux groupes d’underground ibériques queer, antiracistes et féministes, prêts à en découdre avec tous ceux qui oseraient les traiter de tapettes – ou « maricas » dans la langue de Cervantes.

Des croquis explosifs et nerveux qui restituent, on l’imagine, l’énergie électrique du show, entre punk hardcore et activisme politique.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire