France Dumas /// Aka Unit

Aka Unit, formation de jazz aux accents pop, rock, funk, parfois même mâtinée d’influences classiques se produisait au Sunset (Paris) pour fêter la sortie de leur album Anticomptine.

France Dumas, graveur, illustratrice et enseignante (entre autre), tapie dans l’ombre, a croqué ce « super concert » et ses 5 musiciens : Jean-Yves Gendrillard au Sax ténor, Akim Karboua à la guitare, Mathias Berger Forestier au piano, Florent Allirot à la contrebasse et Gabriel Ferrari à la batterie.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon /// Car Bomb – Gojira

Les 1er et 2 avril 2017, le sol de l’Olympia a frémi au son du métal extrême !
Gojira, groupe superstar de la discipline nommé deux fois aux Grammy l’année dernière, était venu conclure sa tournée européenne pour une série de deux dates dans la mythique salle parisienne.
Grâce à nos partenaires de Oüi FM, Nicolas Barberon et votre serviteur ont pu assister au spectacle du samedi 1er avril.

Ce jour-là, c’est Car Bomb, formation américaine de Long Island, qui ouvrait le bal avec une prestation obscure mêlant punk hardcore, metal dissonant et math rock complexe. Une première partie pour les puristes et pas forcément très accessible, mais qui permettait au moins de vérifier si les bouchons d’oreilles fonctionnaient bien !

Après une pause d’une vingtaine de minutes pour nourrir l’impatience fébrile du public, les frangins Duplantier et leurs acolytes sont entrés sur scène, accueillis par une trombe d’applaudissements et de hurlements.
Aériens, énervés, les deux morceaux d’ouverture ont rapidement donné le ton de la tracklist : une alternance habile entre le death lourd des premiers albums et le prog plus planant de l’excellent Magma, sorti l’année dernière.
En arrière-plan, projection de films naturalistes ou psychés propres à l’univers écolo-spirituel du groupe ; dans la salle, « l’autre » spectacle : des fans survoltés se jetant les uns contre les autres dans une ambiance de feu comme l’Olympia a rarement dû en voir.
Le tout porté par la maîtrise implacable des musiciens, double-pédale et riffs furieux en rafale. Des artistes au sommet de leur art montrant qu’ils ont su rester humbles, avec ces jolis mots à l’égard de leur public laissant percevoir un enthousiasme et une sincérité encore intactes – ce qui se ressent évidemment dans leur musique.

Samedi soir, l’Olympia a tremblé. L’Olympia a vibré.
Et nous aussi.

– Robin Jolly –

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon – Olivier Martin /// Tinariwen

Hier soir, Tinariwen, groupe phare du blues touareg, donnait le dernier concert d’une série de trois dates à la Maroquinerie de Paris, auquel assistaient nos croqueurs Nicolas Barberon et Olivier Martin.
Pour tranquillement terminer sa bière de chauffe, une première partie solide : The Wanton Bishops, un chanteur (et excellent harmoniciste) à la voix puissante et rocailleuse héritée de John Kay, livrant avec ses acolytes une prestation de blues rock très brut, sans surprise mais ma foi loin d’être désagréable.

Puis le vif du sujet…
Dès l’ouverture du premier morceau (Ténéré Tàqqàl, issu de leur dernier album Elwan), les musiciens bédouins téléportent de leur transe mélancolique le public parisien en plein Sahara. Car assister à un concert de Tinariwen, c’est avant tout voyager : visuellement d’abord, les artistes ornant comme à leur habitude leurs magnifiques tuniques traditionnelles ; musicalement surtout, leurs instruments laissant échapper ces sonorités envoûtantes et entraînantes où dialoguent blues africain et musique orientale.

Une spectacle d’une beauté sauvage et poétique, à l’image de leur désert natal.

– Robin Jolly –

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Enrique Flores /// Forastero – De La Puríssima

Dans la même semaine, Enrique Flores, croqueur et illustrateur espagnol est allé assister à deux concerts dans différents clubs de Madrid : Forastero, groupe navigant entre post-rock, jazz, musique électronique et africaine, jouait au Moby Dick et De La Puríssima, duo formé de la chanteuse et actrice Julia de Castro et du bassiste et compositeur Miguel Rodrigáñez. Ils se produisaient au café Berlín.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Sandra Verine /// Töfie – Massicot – Nika Songs – Vox – La PieTà

5 groupes, 7 femmes : la semaine dernière était (enfin !) féminine !
De l’électro-pop nordique et cristalline de Töfie, à l’énergie tropicale kraut de Massicot, des chansons feutrées entre rock, pop et folk de de Nika Songs (projet solo de la chanteuse des Liminanas), de la folie éclectique de Vox, au rassemblement univoque de La PieTà, mélange de rock, rap et chanson française, Sandra Vérine DRAWING LIVE ! sort de son hibernation hivernale avec ces 5 concerts partagés entre la cave du Mat et la salle du Black Sheep à Montpellier !

Cerise sur le gâteau, ses dessins sont exposés pendant les concerts – un rêve de longue date pour notre croque and rolleuse !

En tournée depuis novembre, la GIRLS DON’T CRY TOUR organisée par le label Le petit Chat Noir Records mélange des concerts de Vox et de la PieTà avec les dessins de Leokadie et Sandra Verine Drawing Live !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nicolas Barberon /// Oüi Fm Rock Awards 2017

Pour sa deuxième édition, les « Oüi Fm Rock Awards 2017 » se déroulaient dans la belle salle du Trianon à Paris. Au programme de la soirée animée par Dom Kiris, le Maître de Cérémonie et grand défenseur du rock devant l’éternel : remises de prix par les différents animateurs phares de la radio (Josquin, Marie, Sacha, Aurélie, Alister et Mathieu Alterman, Élodie…), minis live de quelques heureux lauréats (La Maison Tellier, prix de « l’artiste et l’album rock de l’année – catégorie indé » ; Theo Lawrence and the hearts, pour le prix « BPI » ; The Temperance Movement pour le prix « session acoustique Oüi Fm »…), mais surtout un concert surprise du virtuose Matthieu Chedid qui a mis le feu avec sa guitare pour seul compagnon, et une fin apocalyptique avec l’électrique Mat Bastard des Skip The Use, dévoilant trois titres de son prochain album solo.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

David Wautier /// Duvet Quintet – Trovadotres

David Wautier fait son entrée dans la grande famille du Croque’n’roll !
Dessinateur de BD et illustrateur Jeunesse (il est notamment l’auteur de Paul chasseur d’Ogres et Herbert et la machine chez Ricochet), notre ami belge est également mélomane averti, arpentant régulièrement les scènes musicales bruxelloises pour trouver l’inspiration ou croquer sur le vif.
On retrouve ici ses dessins improvisés du groupe de swing manouche « Duvet Quintet » (au café Le Murmure puis chez Madame Moustache) et du groupe « Trovadotres » au Music Village.

Des croquis aux notes subtiles et à aux ambiances chaude et feutrée – comme un bon concert de jazz en somme.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire